Journée citoyenne 2019

Journée citoyenne 2019

Samedi 16 mars, près d’une centaine d’habitants ont répondu présents à la 4e Journée citoyenne Morangissoise.

Répartis sur huit ateliers, les petits comme les grands ont retroussé leurs manches dans la bonne humeur pour participer ensemble à l’embellissement de la Ville.

Pascal Noury, Maire de Morangis a salué l’investissement des habitants ainsi que des agents municipaux :

Les Morangissois sont nombreux à se rassembler. Au cours de cette journée, ils travaillent en collaboration avec les agents de la Ville. Cela permet de mieux faire connaître et valoriser le travail qu’ils accomplissent tout au long de l’année .

Planter des buis au parc Saint-Michel

Devant l’espace Saint-Michel, les Morangissois s’affairent pour retourner la terre et planter des buis afin de remplacer les anciens qui avaient été abîmés par un nuisible.

Parmi eux, Marie-Élise se prête toutsourire à l’exercice.

Je suis Morangissoise depuis 7 ans et je participe à la Journée citoyenne chaque année, à chaque fois sur un chantier différent. Le rôle d’un citoyen est de participer à ce qu’il se passe dans sa ville. Nous avons tous un rôle à jouer. Pour de prochaines éditions, j’aimerais que l’on pose des poubelles spécifiques pour les déjections canines car c’est un vrai problème dans la ville et cela permettra de sensibiliser les gens.

Peindre les jeux du parc Saint-Michel

Quelques mètres plus loin, c’est en famille que Mathilde a choisi de s’investir. Avec son fils Elois, elle ponce l’un des jeux du parc. Le petit garçon de 9 ans est très concentré :

J’aime bien jouer au parc. Je vais repeindre le jeu et comme ça, on pourra s’amuser après.

Préparer le repas des bénévoles

Dans le réfectoire de l’école Nelson Mandela, les habitants s’activent. En tenue de travail et charlotte sur la tête, chacun a sa mission. Certains épluchent les pommes de terre, d’autres coupent des fruits pour préparer le repas du midi. Au menu : poulet/frittes, samousas et brochettes de fruits.

Assises à une table, Laura et Anaïs, 11 ans, découpent des feuilles de bricks.

Nous allons préparer les samousas aux légumes et au bœuf. C’est la troisième fois que le participe à la journée citoyenne, explique Laura. Je fais le même atelier à chaque fois car j’aime bien cuisiner avec ma mère. Et puis ça fait plaisir aux autres habitants qui ont travaillé toute la matinée sur les chantiers ! 

Fabriquer des pièges à frelons asiatiques

Les Morangissois écoutent avec attention les conseils de la MJC Relief pour construire des pièges avec des bouteilles en plastique.

Après une petite explication sur l’importance d’éliminer ces frelons pour protéger les abeilles, chacun prend une paire de ciseaux et se met au travail.

Je me préoccupe de la survie des abeilles qui sont vraiment malmenées aujourd’hui alors qu’elles sont vitales, explique Fayza venue avec sa fille Alyssa. C’était important pour moi d’être là avec ma fille pour la sensibiliser à la protection de la nature. L’an dernier nous avons participé aux créations de décorations de Noël. Nous avons la chance de vivre dans une ville où il y a pas mal d’activités et où on propose aux habitants de s’investir. Il faut saisir cette opportunité pour participer à la vie de Morangis. Elle sera plus agréable à vivre pour tout le monde.

Peinture et nettoyage au Pôle Jeunesse et Citoyenneté

Une bonne ambiance règne dans l’espace dédié à la jeunesse. La musique retentit et les rires fusent. Pinceau à la main, Corentin distille la bonne humeur dans l’atelier :

Depuis quelques mois, nous avons la chance d’avoir ce bâtiment qui nous est réservé. On voulait lui donner un petitcoup de jeune pour qu’il soit plus accueillant. On espère que cela motivera encore plus de jeunes de Morangisà venir.

Fabriquer des décorations de fin d’année

En ouvrant la porte de la salle Warabiot, les habitants sont plongés dans l’esprit de Noël en plein mois de mars. Les enfants et leurs parents s’affairent autour de sapins en cartons et de boîtes de cadeaux à emballer.

Je n’habite à Morangis que depuis un an et demi, confie Yhonola. Je souhaite m’intégrer et m’investir et la Journée citoyenne est une bonne opportunité. On rencontre d’autres habitants, on discute, on s’amuse. J’ai choisi cet atelier car je peux participer avec mon fils. Lui aussi fait de nouvelles connaissances.

Peindre des barrières à l’école des Hirondelles

Les jeunes du service citoyen communal sont à l’œuvre à l’école maternelle des Hirondelles. Bleu, jaune, rose, ils donnent un peu de couleurs aux abords de l’école.

J’ai choisi cet atelier car je trouve le projet sympa, explique Gabriel, 16 ans. Ça apporte un peu de gaîté. Je pense que cela fera plaisir aux enfants.

Mis à jour le 14/06/2019

Donnez votre avis

Il n'y aucun commentaire pour le moment